Les effets des champs électro-magnétiques sont nombreux, il y a des effets à court terme et et à long terme.

L’exposition peut engendrer à court terme

Antenne relais et champs électromagnétiques
Antennes relais, pouvant irradier jusqu’à 61V/m

Maux de tête, fatigue, troubles du sommeil, insomnie, picotements sur la peau, nervosité, agressivité, mauvaises répartition des hormones dans le sang, diminution de l’immunité. Ces effets sont connus depuis les années 80, ils ont été constatés sur les militaires exposés aux radars.

Une exposition permanente peut engendrer un syndrome d’hypersensibilité aux ondes (EHS) dont les symptômes sont identiques à ceux cités ci-dessus.

L‘électrosensibilité est souvent déclenchée par une exposition chronique aux champs électromagnétiques artificiels, dont l’intensité est très élevée comparée à celle naturellement présente dans la nature.

Et à long terme

  • Modification des gènes,
  • Dommages sur l’ADN,
  • Stress cellulaire,
  • Altération du système immunitaire,
  • Effets sur les fonctions cognitives et neurophysiologiques,
  • Tumeurs cérébrales,
  • Neurinomes acoustiques,
  • Leucémies,
  • Réduction du taux de mélatonine..

Voir le rapport Bioinitiative ici

Le Dr Pierre le Ruz, docteur en physiologie animale, expert européen en nuisances électromagnétiques et en radioprotection, décrit les effets des rayonnements électromagnétiques